Théologie du corps .com

Accueil » La théologie du corps au jour le jour » La théologie du corps au jour le jour, n° 22

La théologie du corps au jour le jour, n° 22

(26 mars 1980)

• À travers le don de soi et le don d’une nouvelle vie, la personne se réalise elle-même.

• Dans l’acte d’union et dans la transmission de la vie, l’homme et la femme sont « “ravis” ensemble ». Leur union est une extase dans laquelle chacun sort de soi pour s’affirmer dans un autre.

• L’homme et la femme, « sont pris en possession, tous deux ensemble », dans l’union par laquelle ils transmettent la vie. En même temps, ils prennent, ou plutôt reprennent, possession de l’humanité en la tirant d’eux-mêmes. (voir n° 17 : 16 février 1980)

• Après le péché, l’union de l’homme et de la femme et la transmission de la vie ont été soumises à la loi de la souffrance et de la mort (Gn 3, 16). Or, l’homme et la femme, dont la vie a été ramenée aux limites de la conception, de la vie et de la mort, reçoivent de nouveau cette vie comme tâche.

• Ainsi, par le don de soi et par le don de la vie, l’homme et la femme font le choix de la vie contre la mort.

• Dans le don de la vie, l’homme et la femme participent à la vision même de Dieu qui voit dans l’homme qu’il a créé sa propre image (Gn 1, 26 ; 31)

Nathan Schepker - Mother kissing her sleeping newborn

Image : © Nathan Schepker, http://natespics.com/


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :