Théologie du corps .com

Accueil » La théologie du corps au jour le jour » La théologie du corps au jour le jour, n° 23

La théologie du corps au jour le jour, n° 23

2 avril 1980

« Ceux qui cherchent dans le mariage l’accomplissement de leur propre vocation humaine et chrétienne sont appelés à faire de cette “théologie du corps”, la substance de leur vie et de leur comportement. »

 

• L’origine à laquelle le Christ se réfère est le premier témoignage de l’humanité et la première attestation de la vocation de l’homme.

• Aux nombreuses questions de nos contemporains sur le mariage, le Christ donnerait essentiellement la même réponse. Le Christ en nous renvoyant à l’origine nous montre la « vision intégrale de l’homme ».

• Aujourd’hui, « cette vision intégrale de l’homme peut facilement être rejetée et remplacée par de multiples conceptions partielles » qui insistent sur un aspect seulement de l’homme au détriment de la personne. « L’homme devient un objet de techniques déterminées plutôt que le sujet responsable de ses propres actions. » Le Christ veut précisément rendre l’homme et la femme sujets de leurs propres actions selon la vérité originelle et intégrale de l’homme.

• L’origine nous renseigne peu sur la structure interne du corps humain, or elle nous donne la signification fondamentale du corps, sa signification au plan personnel et interpersonnel.

• On ne doit pas s’étonner de la place du corps dans la théologie. Au contraire, « du fait que le Verbe s’est fait chair, le corps est entré, par la porte principale dans la théologie ».

Le mariage est une authentique vocation humaine et chrétienne, une voie également de salut et de sainteté. « Ceux qui cherchent dans le mariage l’accomplissement de leur propre vocation humaine et chrétienne sont appelés à faire de cette “théologie du corps”, la substance de leur vie et de leur comportement. » Il est également essentiel pour eux d’avoir une conscience de la signification sponsale et de la signification génératrice du corps, surtout contre une vision utilitariste du corps.

• La Rédemption sur laquelle le Christ engage le mariage consiste justement à retrouver cette dignité du corps humain, sa signification personnelle et sa signification pour la communion des personnes.

Norbert Jung - Maëlle et Thibault

© Norbert Jung


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :