Théologie du corps .com

Accueil » La théologie du corps au jour le jour » La théologie du corps au jour le jour, n° 30

La théologie du corps au jour le jour, n° 30

(18 juin 1980)

• « Ton élan sera vers ton mari et, lui, il te dominera. » (Gn 3, 16). Ces paroles indiquent non une punition, mais les conséquences du péché dans le cœur de l’homme et de la femme. La femme ressent particulièrement un manque d’unité qui la pousse vers l’homme, et l’homme répond souvent à cet élan de la femme en la dominant.

• L’union conjugale, qui devait être une source de bonheur pour l’homme et la femme, est déformée dans le cœur de l’homme et de la femme par la concupiscence.

• L’homme et la femme au lieu d’être unis se trouvent encore plus opposés à cause de leur masculinité et féminité.

• La personne humaine ressent une rupture avec son propre corps et plus encore avec l’autre sexe.

• L’homme et la femme étant appelés de toute éternité à la communion, ressentent un désir insatiable d’union. Cette insatiabilité menace l’homme et la femme qui ne trouvent pas de satisfaction à leur aspiration à une communion vraie.

LEFrench Foreign Legion (Légion étrangère)


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :