Théologie du corps .com

Accueil » La théologie du corps au jour le jour » La théologie du corps au jour le jour, n° 37

La théologie du corps au jour le jour, n° 37

(27 août 1980)

• Le langage des prophètes nous permet de mieux comprendre ce que signifie le commandement « tu ne commettras pas l’adultère ».

• La trahison du peuple envers Dieu est comparable, selon à Osée, à la prostitution. Sans aucun mérite de sa part, Israël devient l’épouse choisie de Dieu, l’époux « le plus affectueux, le plus prévenant et le plus généreux ». Malgré que le peuple se « prostitue » en allant vers d’autres dieux, « le Seigneur ne cesse de chercher son épouse, il ne se lasse pas d’attendre sa conversion et son retour ».

• L’idolâtrie, aux yeux de Dieu, est équivalente à un adultère. Tous deux sont la rupture d’une alliance conclue dans l’amour.

• Contrairement à la législation juive qui considérait l’adultère comme une atteinte au droit de propriété de l’homme, l’adultère selon le langage des prophètes est un péché parce qu’il « constitue la rupture de l’alliance personnelle entre l’homme et la femme ».

• Alors que la loi permettait la polygamie, la monogamie dans le langage des prophètes est la seule analogie qui convienne au monothéisme, exprimant « la fidélité et la confiance dans l’unique et vrai Dieu ».

• L’adultère est l’antithèse de l’amour sponsal* que seul réalise le mariage monogame. L’union des corps est le droit privilégié des époux et le signe de la communion interpersonnelle de l’homme et de la femme. L’adultère est, plus que la violation du droit des époux,  la « falsification radicale de ce signe ».

• L’adultère, légalement, est un péché du corps, il est l’acte par lequel deux personnes qui ne sont pas mari et femme s’unissent physiquement. Plus profondément, l’adultère est ce qui s’oppose à la fidélité conjugale.

• La limitation de l’union des corps à la sphère conjugale est une exigence de l’amour sponsal. Seulement dans cette communion des personnes qu’est l’amour conjugal, l’union des corps peut être exprimée et réalisée en vérité.

 

*Amour sponsal : amour-don, l’amour dans lequel la personne se donne toute entière à une autre personne.

Norbert Jung - Alliance

Image : © Norbert Jung


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :