Théologie du corps .com

Accueil » Non classé » La théologie du corps au jour le jour, n° 39

La théologie du corps au jour le jour, n° 39

(10 septembre 1980)

• La concupiscence, à l’image d’un feu, « envahit le corps, implique les sentiments et prend possession du “cœur” ». La passion « étouffe dans le cœur la voix plus profonde de la conscience ». La passion fait naître l’inquiétude des sentiments et du corps, un besoin de satisfaire sans cesse les sens et le corps. L’apaisement du corps, au lieu d’éteindre le feu l’avive et consume la personne. L’homme ne trouve pas la paix intérieure.

La passion, lorsque soumise aux énergies les plus profondes en l’homme, peut devenir une force créatrice, une force de l’amour.

• L’acte intérieur du cœur s’exprime par le regard. Le regard exprime ce qui est dans le cœur, il exprime l’homme tout entier. « Par le regard, l’homme se révèle à l’extérieur et aux autres. »

• « Le Christ considère le regard comme le seuil de la vérité intérieure de l’être ». Dans le regard se révèle la qualité de l’amour, ou au contraire la concupiscence.

• La concupiscence est un oubli volontaire de la signification sponsale du corps.

Burning Heart

Image : Chris Gonzalez


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :