Théologie du corps .com

Entrez votre adresse courriel pour suivre ce blogue et recevoir un message lors d'une nouvelle publication.

Joignez-vous à 454 autres abonnés

Corps à cœur… juste pour gars!

pub-gars

Viens vivre un temps juste entre gars, pour discuter, jouer, faire du sport, nous retrouver et approfondir le sens de notre masculinité! Viens répondre à ces questions qui brûlent en chaque gars :

Qu’est-ce qu’un vrai homme?

Quelle est la vraie force d’un homme?

Qu’est-ce qu’un vrai ami, un vrai frère?

Comment être demain un mari et un père heureux, tel que Dieu l’a voulu?

 

En tout homme bat un cœur ardent!

Dans la fraternité, le sport, la prière… viens découvrir qui tu es et deviens cet homme pour lequel Dieu t’a créé!

 

Pour les gars du secondaire
13-14-15 octobre, près de Québec

75$ en préinscription jusqu’au 25 décembre
(100$ à partir du 26 décembre)

INSCRIS-TOI RAPIDEMENT POUR PROFITER DU RABAIS DE 25$

Formulaire d’inscription

Alex Deschênes,
Coordonnateur des camps Corps à cœur
Délégué de l’Institut de théologie du corps

Corps à cœur… juste pour filles!

pub-filles

Viens vivre une fin de semaine, rien qu’entre filles, pour nous retrouver, nous amuser, apprendre qui nous sommes, et répondre aux questions inscrites profondément dans le cœur de toute jeune fille :

Qu’est-ce qu’une vraie femme?

Qu’est-ce que la vraie beauté d’une femme?

Comment devenir une fille épanouie et heureuse?

– Comment devenir la femme que Dieu a voulue?

Dans le cœur de toute femme se cache un trésor!

À travers l’amitié, la prière, les discussions, le sport ou la création… viens approfondir ton identité et deviens la femme que tu es!

 

Pour les filles du secondaire
13-14-15 octobre, près de Québec

75$ en préinscription jusqu’au 25 décembre
(100$ à partir du 26 décembre)

INSCRIS-TOI RAPIDEMENT POUR PROFITER DU RABAIS DE 25$

Formulaire d’inscription

 

Alixanne Moore et Chantal Laure,
Responsables de la fin de semaine « Juste pour filles »

Alex Deschênes,
Coordonnateur des camps Corps à cœur
Délégué de l’Institut de théologie du corps

Cardinal Ouellet répond aux questions sur Amoris Laetitia

La beauté de l’amour sauvera le monde

Suffit-il de pointer du doigt la pornographie pour contrer son influence dans la culture?

Contre le mensonge visuel qu’est la pornographie, il faut proposer la beauté!

Voici un article que j’ai écrit sur le sujet pour le blogue Le Verbe.

marie-allaitant

François : antipape ou figure du Christ?

Pope Francis celebrates a Good Friday Passion service, in St. Peter's Basilica, at the Vatican, Friday, April 18, 2014. (AP Photo/Riccardo De Luca)

Il y a quelques jours, l’émission Enquête sur RDI présentait un épisode sur le pape François et les tensions présentes dans l’Église catholique. On y voit un pape en lutte contre sa propre Église, une Église, semble-t-il, déchirée, voire sur le bord du schisme.

 

Selon un des journalistes interviewés, Roberto de Mattei, le présent pape ne serait pas la solution au problème de l’Église, mais ferait partie du problème. On pouvait entendre aussi les commentaires, absolument irréels, de la journaliste Marcelle Padovani (Le Nouvel Observateur), vatican-pope_horo-22-croppedrangeant « les vrais catholiques », « les catholiques authentiques » du côté du « vrai pape », Benoit XVI, et les « moins catholiques » avec le « moins vrai pape »! Ce genre de propos est inacceptable et n’a pour seul but que de créer la division.

 

François serait-il un faux pape, ou une moitié de pape? J’ai moi-même pu percevoir par moments, parmi des connaissances catholiques, des réticences quant au « style » du pape François. J’espère tout de même que Radio-Canada exagère les faits et que, si la lutte de François est bien réelle, le schisme prédit lui est loin, loin, loin de la réalité…

 

La première chose sur laquelle il faut insister est que c’est l’Esprit-Saint qui a élu François. Nous ne sommes plus à l’époque où l’argent ou des filiations décidaient de qui succéderait au siège de saint Pierre. Il existe toujours des factions plus conservatrices ou plus libérales, mais la série d’événements qui se sont rapidement succédés autour de cette élection, à commencer par la démission inusitée de Benoit XVI, indique que c’est bien la Providence qui a voulu que l’humble Jose Mario Bergoglio devienne le pasteur de notre troupeau.

 

On accuse souvent François de tenir des propos ambigus, particulièrement lorsqu’il répète, par rapport aux homosexuels ou aux divorcés-remariés : « Qui suis-je pour juger? » Or, remarquez que dans ce contexte François parle avec les paroles même de Jésus : « je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde » (Jn 14, 47; 3, 17; Lc 9, 56). Les propos du Christ à son époque (et même pour un lecteur contemporain) paraissent par moments paradoxaux, mais ceux-ci ont pour but de nous conduire à une compréhension plus large.

 

On dira que le pape François devrait être plus attentif à ce qu’il dit compte tenu de sa personnalité médiatique. Or, c’est aux médias que revient ici le blâme; dans le monde de l’information rapide dans lequel nous vivons, il n’y pas de place pour une pensée subtile comme celle de François, de Benoit XVI ou de Jean-Paul II avant lui. Seule la simplicité d’un Donald Trump peut passer sans aucune déformation.

 

Nous oublions rapidement que des papes comme Jean XXIII et Jean-Paul II ont aussi considérablement dérangé. Jean-Paul II tout au long de son pontificat a été incompris, autant des traditionnalistes que des libéraux. Affirmer que le pape François n’est pas un théologien et n’a pas les capacités pour mener la barque de Saint-Pierre est aussi complètement faux. Il n’a certes pas la stature intellectuelle que Jean-Paul II ou Benoit XVI, mais il est profondément habité de la même intelligence de l’Esprit, comme j’ai pu le remarquer très souvent sur un sujet comme la famille. Si Jean-Paul II a eu la mission de redonner sa crédibilité intellectuelle à l’Église face aux bouleversements du XXe siècle, il me semble que la mission du pape François est de lui redonner sa crédibilité morale.

 

François possède en fait les deux grandes qualités du Christ que sont la douceur et la force de l’autorité… ce sont également les qualités d’un vrai père. Et comme le Christ, le pape François se laissera conduire à l’abattoir, si on l’y mène. Il nous faut donc nous demander humblement, que ferions-nous si le Christ lui-même était élu pape?

pope_francis_and_the_cross_at_the_liturgy_of_the_lords_passion_at_st_peters_basilica_on_april_3_2015_credit__losservatore_romano_cna_4_3_15

François dérange, c’est un fait, et c’est une bonne chose! Il a été élu avec le mandant de réformer la curie. Si cette réforme risque d’aboutir à un échec, doit-on l’imputer au pape lui-même ou à ceux qui lui résiste? Est-ce à Obama qu’il faut imputer l’échec quant à la réglementation des armes ou la fermeture de Guantanamo, ou à la résistance du Sénat et de l’électorat américain? L’homme n’est pas parfait. Probablement, le pape François a quelque petite paille dans l’œil comme chacun de nous. Mais ceux qui le critiquent doivent toujours se demander s’ils ne regardent pas cette paille avec une poutre?

Des femmes sexuellement libérées (ou presque)

Hier était la journée internationale de la contraception. La sexologue Thérèse Hargot s’interroge sur l’impact réel de la contraception sur la vie des femmes aujourd’hui.

Priez pour les jeunes du camp

prière
22 jeunes sont inscrits cet été au camp Corps à cœur et approfondiront pendant huit jours le sens de la vie, de la prière, de l’amour et de la sexualité.

Nous savons que la prière est le sel qui peut vraiment nourrir la terre et ouvrir les cœurs de nos jeunes à l’amour personnel que Dieu a pour eux. Nous vous invitons à considérer la possibilité d’offrir une heure de prière durant notre camp, afin que chacun des 22 jeunes soit rencontré par Dieu dans sa masculinité ou sa féminité.

Si vous souhaitez offrir un temps de prière pour le camp, il suffit d’inscrire votre nom dans une ou plusieurs cases vides de notre horaire de prière.

Nous espérons remplir le plus d’heures possibles grâce à vous!

Unis dans la mission,
Signature
Alex Deschênes